1908 – 1958

En 1910, la société se voit attribuer une subvention municipale pour palier aux obligations financières qui sont les  siennes. La Commune met à sa disposition une somme annuelle de CHF 150.- ! Ceci sous réserve que la société soit en charge chaque année de la fête des promotions et soit tenue de faire trois  “promenades” avec audition dans les trois villages de la Commune.

C’est en séance du 20 mai 1910, que M. Octave Chollet propose l’achat de rubans pour faciliter le rassemblement de la société dans la foule. D’autres membres préconisent la casquette, mais à 18 voix contre 7, c’est le ruban qui l’emporte. En dernier ressort, il est décidé que les rubans seront de couleurs rouge et verte avec un nœud rouge et jaune avec  une lyre. Ceci au prix de 1 franc payable au trésorier par chaque sociétaire.  C’est lors de cette séance que l’âge minimum requis pour devenir membre est fixé à 15 ans révolus.

En 1912,la cigarette divise déjà. un musicien demande que l’usage du tabac et cigarettes soient abolis pendant les  répétitions. Comme une proposition analogue avait été présentée à une assemblée précédente, il est répondu qu’il  serait difficile, voire même impossible d’infliger pareille mesure. Peut-être une certaine modération pourrait être  demandée, mais une suppression complète de la chose serait périlleuse pour l’assistance aux répétitions.

Le 15 juillet 1925, Monsieur René Defrancesco est nommé comme directeur en assemblée générale. Ceci à titre  d’essai pendant un mois… L’histoire est étonnante, ce grand musicien restera à la direction de notre société pendant  40 ans.

Le 20ème anniversaire de la fondation de notre société est fêté samedi 20 et dimanche 21 octobre avec programme  suivant : Samedi 20 octobre, Concert suivi d’un bal avec une buvette jusqu’au matin. Dimanche 21 octobre à midi,  banquet dans la salle de réunion et l’après-midi, réception avec28 un concert de la fanfare de Saint-Genis.  Lors de cette fête, les invités au banquet sont nombreux : tous les membres fondateurs, les membres honoraires, 3  représentants de la mairie et un délégué de chaque société locale. Les membres passifs ainsi que les femmes sont  acceptés au banquet moyennant paiement de la carte. 

Les concerts et les spectacles sont payants. Il faut replacer cela dans le contexte. Le cinéma tout public n’existe pas  vraiment. Il n’y a que des spectacles musicaux ou de théâtre. D’où les spectacles littéraires, musicaux et dansants. Les  prix d’entrées sont de Fr. 1.70 et 1.15 pour les enfants… 

1933 fut une année intense. On y fêta le 25ème anniversaire  de la société. Elle organise la fête de la Fédération musicale genevoise.

De plus, elle participera à l’inauguration de la salle communale. Cette salle s’appelle aujourd’hui Salle Antoine Verchère et c’est là que chaque année nous organisons notre concert de Noël. Elle participe également au festival de musique de St-Genis comme seule société genevoise.

 

 

 

Ci-dessous, la fanfare lors de l’inauguration de la salle communale

27

Voici une photo prise en 1935 : 

29

On y reconnaît notamment, au centre avec le chapeau, le Maire de l’époque, Monsieur Edmond Rochat et sur sa droite,  regardant à gauche sur la photo, « le Chef », René Defrancesco. Nous n’avons malheureusement pas pu retrouver  tous les noms des personnes sur ce cliché, aussi nous renonçons à nommer l’ensemble !

En 1938, c’est le 30ème anniversaire. Cet anniversaire est fêté dignement. A cette occasion, nous avons retrouvé les  portraits- caricatures ci-dessous qui ont été croqués cette année-là. 4 membres fondateurs de la société sont encore  musiciens en activité.

30

Ci-dessous, une photo d’un défilé au début du XXème siècle avec la compagnie des pompiers. On reconnaît en arrière plan l’église de Meyrin Village

31

En 1939, c’est la mobilisation, un grand nombre de membres du comité partent sous les drapeaux et ne peuvent plus  participer aux activités de la fanfare. Cependant il n’y a pas cessation d’activité. 

Dans le rapport du président, ce dernier aimerait laisser la main et parle de trouver un vrai président à la société. René  Pellarin est vice-président et assume visiblement la présidence avec un comité réduit qui tient effectivement les rennes  de la société.

En 1943, Edouard Gonet membre fondateur totalise 34 années d’activités avec trois autres membres fondateurs : Jean  Cessant, Ernest Boccard et John Pellet.  En 1943, il y a de nouvelles casquettes… La société présente mieux. 

Nous avons retrouvé une lettre du canton concernant les répétitions marchantes et le dérangement causé par le bruit.  La musique, le dimanche matin, ne faisait visiblement pas bon ménage avec la religion. Nous ne résistons pas à l’envie de vous la présenter!

32

1958 : le jubilé 

En 1958, c’est le 50ème  anniversaire de la société. C’est la plus grosse année jamais vue en terme de nombre de  manifestations avec non seulement la mise sur pied de la fête du  50ème mais également l’organisation de la Fédé.